NEVERCREW / Grenoble Street Art Fest

« Collapse »
Mur réalisé à Grenoble (France) pour Grenoble Street Art Fest, 2020.

Cette fresque est directement liée à la précédente que nous avons réalisée à Grenoble en 2016 («Ordering machine»), mettant en avant la dichotomie entre besoins et exploitation, entre appartenance et appropriation, pour rappeler la perception déformée que l’homme a de la nature, l’idée que les systèmes humains sont loin d’être en situation d’équilibre avec la nature et par conséquent d’un équilibre avec les humains eux-mêmes, des systèmes qui sont fabriqués à partir d’humains mais pas pour les humains, et la démonstration de cela, au-delà des déséquilibres sociaux évidents, dans le fait que l’humanité est incohérente et détruit ce même environnement dont elle fait partie et qui lui permet d’exister.
Une perception erronée du rapport à la nature, une vision influencée de la vérité qui anesthésie l’empathie malgré les preuves. La position humaine dans un système global où la conscience de l’urgence de la situation semble impossible, tout en subissant continuellement ses conséquences directes.